Accueil > Destinations > Davos

Davos

Davos doit sa réputation à son air pur, son altitude, sa tranquillité, ses sommets magnifiques, ses palaces et hôtels somptueux, et, enfin – last but not least – ses magasins et boutiques qui ne le sont pas moins.

Mais Davos a surtout décollé, en tant que station de montagne, grâce à une classe aisée d’Allemagne qui, une fois transportée, depuis son pays d’origine (et, au-delà, depuis la cité même de Zürich), par des voies d’accès (routes, trains) de plus en plus modernes, ne se situe, finalement, qu’à quelques heures de la station.

Depuis lors, celle-ci est devenue, en été, le lieu de villégiature pour cette sorte de visiteurs, et, en hiver, un lieu très réputé pour ses vastes champs de ski et, avec le temps, pour ses installations ultra modernes en matière de remontée mécanique.

Et mis à part le ski, un autre sport a permis à Davos d’atteindre une grande réputation sur le plan suisse et international. Son nom : hockey sur glace.

Davos, est devenu, en effet, avec son tournoi organisé entre Noël et Nouvel An, le haut lieu du hockey mondial à cette époque de l’année, et ce pour le plus grand profit d’une station qui peut profiter, chaque année également, des retombées économiques associées à cette manne bienvenue.

Mais ce qui fait, par-dessus, la réputation de Davos, depuis quelque temps déjà, c’est son Forum qui réunit, dans ses murs, chaque année, tout le gratin mondial en matière de politique et d’économie.

Et si les hôtels de Davos sont pris d’assaut à cette occasion, ils le sont surtout par toute la nuée de journalistes venus commenter l’événement.

Et Davos de devenir, en pareille circonstance, et l’espace de quelques jours, la capitale mondiale sur le triple plan de la politique, de l’économie et des mondanités, le tout dans une atmosphère uniquement perturbée par le bruit des hélicoptères et des limousines luxueuses qui régulièrement débarquent les convives en ce lieu, avant de les rembarquer vers les prochains aéroports.

jeudi 16 mai 2013, par Suisse


Localisation